Le « not provided » atteint les 50%

Le « not provided » en progression

Le « not provided », un ennemi que le consultant SEO va devoir affronter. D’autant que ce dernier ne cesse de croître.

Par ailleurs, j’apprends sur le site de gizmodo que le navigateur Chrome surpasse aujourd’hui les navigateurs FireFox et Internet Explorer. Une énième mauvaise nouvelle, puisque rappelons, que Googe a déclaré récemment que les personnes utilisant Chrome, n’auront plus besoin de se connecter à un compte gmail pour être en navigation sécurisé.  Ainsi, le taux de « not provided » risque de continuer à progresser.

 Les chiffres de « not provided «  pour le mois de Juillet 2013

part-de-visites-Google-sans-détection-du-contenu-de-part-atinternet.

part-de-visites-Google-sans-détection-du-contenu-de-part-atinternet.

 

- En France : le taux de « not provided » est à la hauteur de 41,1% contre 20,1% en juillet 2012.

- En Allemagne : On remarque que le taux est à 32,4% versus 14,8% l’an passé à la même date.

- En Etats-Unis : C’est le taux le plus élevé avec 50,1% versus 27,5% l’an passé.

Soit 1 requête sur 2 est indéterminée aux Etats-Unis

 

Analyse des conséquences pour le consultant SEO

La citation qu’à relever le site d’abondance sur l’analyse d’AT Internet est très intéressante :

« Si Google, depuis le début, justifie ces mesures par la protection de la vie privée des internautes, le monde du SEO, touché de plein fouet, se pose de nombreuses questions sur les véritables motifs de Google : pourquoi les données Adwords ne sont-elles pas cryptées ? La vie privée des internautes s’arrête où commencent les profits de Google ? S’agit-il de rendre impossible le référencement naturel pour accroître la part du référencement payant ? de réduire l’information communiquée à ses concurrents notamment dans le domaine du retargeting ? de masquer la personnalisation de ses pages de résultats…? »

Cette analyse révèle des chiffres intéressants. On apprend la progression en pourcentage des requêtes en « not provided » est constante depuis un an en France, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Une volonté de Google a ce que l’on ne puisse plus trouver analyser les mots clés mais quand est-il des intentions de Google ?

On notera que les conséquences seront importantes pour le consultant SEO lorsqu’il fait ses analyses. Très prochainement, l’analyse des mots clés n’aura plus de signification et ne sera plus pertinente